"Désunion et paternité " par le comité d'analyse stratégique


L’autorité parentale consacre l’égalité des droits et devoirs des pères et mères dans l’éducation des enfants. Le travail parental demeure cependant inégalement réparti. Dans l’intérêt de l’enfant et pour l’égalité hommes-femmes, il faut favoriser l’implication précoce des pères. Les “coûts cachés” de la spécialisation conjugale se révèlent en cas de rupture. À une fragilisation de la trajectoire professionnelle des mères correspond une vulnérabilité de la relation père-enfant.

À la suite d’un divorce ou d’une séparation, la mise en oeuvre de la coparentalité peut susciter des conflits entre les pères et les mères sur la résidence, la contribution à l’entretien et l’éducation de l’enfant

(CEEE), le droit aux prestations familiales, etc. Pour élaborer des compromis favorisant un exercice plus consensuel de l’autorité parentale, il convient de traiter davantage ensemble les aspects relationnels et financiers de la désunion du couple.

cliquez sur ce lien pour voir les travaux du comité d'analyse stratégique


Informations complémentaires

Partagez cette actualité